Lilou et Lin ou l’Autre sont engagés dans un commerce éthique et écologique. Par la distribution et la valorisation des textiles naturels, nous participons à l’évolution des comportements des consommateurs. Pour qu’ils deviennent acteurs de la protection des richesses humaines et de notre environnement.

Les textiles sont naturels : lin, chanvre, bambou sont produits en France

Le coton biologique

Il s'agit de coton cultivé sans engrais chimique ni pesticide. La fibre du coton bio est blanchie à l'eau oxygénée et non au chlore. Les teintures des vêtements en coton bio sont réalisées sans métaux lourds ou autres substances cancérigènes. De plus, l'achat d'engrais étant la principale source d'endettement et de dépendance des paysans, la culture biologique du coton bio leur permet, en réduisant leurs investissements, de sortir de l'engrenage de l'endettement. Le coton bio, hypoallergénique, est idéal pour les bébés et les enfants, sensibles aux irritations et sujets aux rougeurs. Le coton bio est également plus solide que le coton traditionnel qui a des fibres cassantes et plus courtes en raison des traitements chimiques.

Le lin, une plante écologique

Elle figure parmi celles qui nécessitent le moins de produits phytosanitaires avec cinq fois moins de traitements que le coton. Et, comme pour les meilleurs vins, aucune irrigation n’intervient dans sa croissance.La transformation de la plante en fibres respecte l’environnement : contrairement aux fibres artificielles telles la viscose, elle n’a besoin ni d’énergie ni de solvant pour la transformation en fibres.La principale caractéristique du lin, que l´on peut constater dans son usage quotidien et au contact de la peau, est son effet rafraîchissant et anti-transpiratoire. En effet, sa fibre peut absorber plus de 35% de son propre poids de l´humidité ambiante, qu´elle élimine aussi rapidement. C´est un grand régulateur thermique, donc rafraîchissant par temps chaud. Les tissus de lin rejettent les saletés et sont antibactériens, très absorbants et insensibles aux solutions alcalines (lessives), résistants aux grandes chaleurs et ainsi de qualité grand-teint. Plus on lave le linge de maison en lin, plus il est beau et souple !Il y a juste un petit inconvénient : le lin se froisse … mais c´est un froissé élégant , c´est ce que trouvent tous ses adeptes. Par ce petit « défaut », il n´en devient que plus racé !Dans le lin, tout est bien ! Avec le lin, pas de gaspillage : toute la plante est utilisée. Les fibres trouvent dans l'habillement 56 % de leurs débouchés, l'ameublement (9%) ou sont vouées à une usage technique (16%) dans l'automobile, le bâtiment ou la papeterie par exemple. Les graines, enfin, sont pressées pour être transformées en huile, laquelle sert de matière première à de la peinture, de la résine, des encres d'imprimerie, des savons... On les retrouve aussi dans les tourteaux destinés à nourrir le bétail et également dans l'alimentation humaine (gâteaux, pâtés, pains...).

Le chanvre

C’est le cannabis sativa, qui n’a pas les propriétés psychotropes du cannabis indica. Le chanvre a constitué une matière textile jusqu’à il y a une cinquantaine d’années en France.Le chanvre ne nécessite aucun engrais et surtout se défend lui-même de ses agresseurs.Le chanvre est sain, il a des propriétés anti-microbiennes et anti-mycoses. Etant donné sa haute densité et sa surface lisse, le chanvre offre aussi une bonne protection solaire.Le tissu de chanvre froisse moins que celui fait en lin. Il est lourd et donc difficile à filer et les fibres difficiles à torsader. Bien que la productivité de la récolte du chanvre soit plus importante que pour le lin, la transformation est beaucoup plus laborieuse, elle est 100 fois moins rapide que celle du coton. De plus, comme le travail du chanvre en Europe s’est arrêté pendant 70 ans, il a fallu récupérer ce retard technologique. Entretien : le chanvre se lave aussi bien que le coton. Il suffit d’être attentif à l’éventualité qu’il soit mélangé à d’autres fibres plus fragiles telles que la laine ou la soie qui demandent d’autres précautions. Le repassage doit être chaud avec beaucoup de vapeur.

Le bambou

C’est une fibre naturelle présentant des propriétés étonnantes : ses pousses robustes donnent un tissu soyeux très absorbant, anti-UV et antibactérien. Cette fibre est même quatre plus fois plus absorbante que le coton. Mélangée à du coton biologique, elle permet de réaliser des textiles respirants, indéformables, peu froissables et doux au toucher. Cette nouvelle fibre textile est soutenue par les fabricants et les consommateurs soucieux de développement durable car elle provient d’une source naturelle renouvelable qui pousse rapidement sans nécessiter de nombreux produits chimiques.Cependant, il convient de bien faire la différence entre la fibre de bambou et la viscose de bambou dont la fabrication nécessite le recours à des produits chimiques et consomme beaucoup d’eau et d’énergie. Cette industrie est en plein essor puisque la Chine, premier producteur mondial de bambous, a exporté l'équivalent d'un million de dollars de bambous destinés au secteur du textile en 2004 et que ce montant a été multiplié par dix en 2006. Du tee-shirt aux chaussettes en passant par les oreillers, serviettes de bain et peignoirs moelleux, cette fibre synonyme de naturel et de bien-être s’impose dans notre quotidien.

Commerce équitable, ça veut dire quoi ?

Le producteur reçoit un juste prix pour ses produits, et le consommateur se voit proposer des vêtements de qualité, tendance à un prix cohérent. C’est ainsi que nos fournisseurs agissent avec leurs fabricants, souvent à l’encontre des règles du commerce international.

Développer son activité sur les principes du commerce équitable : « Fair trade, not aid » conduit à payer au prix juste les matières premières et la fabrication des vêtements, tout en maintenant les critères de qualité requis par les marchés; développer les savoir-faire de nos partenaires au Sud, et participer au développement des communautés locales. C’est une approche nouvelle dans l’industrie de la mode, le commerce équitable étant encore embryonnaire et centré sur les filières nourriture et artisanat. 

La mode éthique

C’est l'offre de vêtements et d'accessoires, proposée par des structures artisanales et industrielles qui soutiennent, à travers l'éthique mise en avant dans toute leur démarche, un commerce plus juste, des filières propres, des conditions de travail décentes et des actions en faveur de la protection de l'environnement. 

Nous travaillons avec de jeunes créateurs indépendants et nous somme ravis de vous les présenter.

Commerce écologique « Commerce équitable et écologie sont indissociables.

Comment pourrions-nous nous revendiquer équitable alors que nous permettons l’utilisation de pesticides qui empoisonnent les producteurs et leur environnement, alors que notre modèle d’entreprise vise à améliorer les conditions de vie des groupes marginalisés ? ».


Sources internet :www.bien-et-bio.com ; Die leinenweber,wikipedia, Ethos Paris, gralon, Consoglobe ; www.agrobiosciences.org;www.econo-ecolo.org; photo : www.web-libre.orgwww.desfleursetc.blog.pacajob.com


Boutique Qui sommes nous? Textile Blog

PayPal

Site réalisé par